Roue

Rotary club de Châtellerault

Fanion club

Passation de pouvoirs 2019-2020

Le bureau du cluv


A 20h00, nous sommes invités par Gérard Crédot, maître de cérémonie de ce soir, à entrer dans la grande écurie. Dans cette très belle salle voûtée au haut plafond de bois ont été dressées les tables à côté d’une grande estrade bordée de divers équipements de sellerie et regroupant pupitre et sono. Les invités ont retrouvé aisément leur place repérée sur un tableau à l’entrée de la salle et sont bientôt installés à table : les choses sérieuses vont pouvoir commencer.
Comme il se doit, notre Président sortant Xavier va ouvrir la soirée. Quoi de plus réjouissant pour un président et de plus symbolique de la bonne santé d’un Club que l’intronisation d’un nouveau membre ! Yohann Fumeron, récemment coopté, accompagné de ses jeunes amis Rotariens parisiens, Laura et Geoffroy qui ont tenu à faire le déplacement pour l’occasion, va monter sur l’estrade. Son parrain, Jean-Pierre Petit, nous le présente avant qu’il ne sacrifi e au protocole rotarien d’admission. Applaudissements fournis de l’assistance.
Encore une prérogative agréable du Président en fi n de mandat : l’attribution de P.H.F. aux membres du Club jugés particulièrement méritants. Deux impétrants cette année désignés par Xavier et son Comité : d’abord Daniel Mongrué, trésorier rigoureux et infatigable organisateur, qui s’est dit très surpris de cette distinction, estimant n’avoir fait que son travail. Ensuite a été distingué un Rotarien déjà plusieurs fois décoré au titre du District, mais que le Club n’avait pas honoré en proportion de son grand dévouement : notre Secrétaire « perpétuel », Gérard Crédot. Un tonnerre d’applaudissements de l’assistance debout pour ces deux P.H.F. amplement mérités.
Tant qu’il avait le micro, Xavier, avec un brin d’émotion dans la voix, a passé en revue les points marquants de son année de présidence : jeune chef d’entreprise à peine rompu aux pratiques Rotariennes, il est devenu Président du Club.
Il remercie tous les Rotariens qui l’ont assisté dans cette fonction diffi cile et prenante et dit combien cette expérience lui avait apporté, dans sa façon d’appréhender les individus et les événements. Il appelle ensuite Daniel, Président élu, pour lui passer autour du cou le collier présidentiel. Pour parachever le mouvement, Daniel transmet le collier de viceprésident à Gérard Crédot, Président nommé, et les autres membres du Bureau se repassent les insignes de leur fonction : le Secrétaire ne change pas : Gérard se succède à lui-même, la fonction de Trésorier revient à Frédéric Bernard et celle de Proto à Serge Fuzeau, absent ce jour pour cause de voyage.
Xavier, satisfait du devoir accompli, passe la parole à Daniel, qui va nous donner une idée de ce qui nous attend pour l’année à venir. A ce moment j’ai cru entendre à ma table émettre le nom d’un grand « démocrate » chilien des années 1980, mais c’était certainement une illusion, car le programme annoncé est plutôt celui d’un Président consensuel, désireux de faire participer activement les membres du Club à la vie Rotarienne. Pour cela, il nous présente une équipe élargie : aux membres du bureau déjà présents sur l’estrade viennent s’ajouter les Conseillers du Président Alain Thomas et Thierry Perré (absent aujourd’hui pour raison de santé) et les présidents des commissions dont le nombre a été revu : Communication Médias (Sidney Marciano), Administration générale (Bernard Legros), Fondation Rotary (Xavier Barbière), Effectifs Jeunesse (Guillaume Leloup), Actions du Club (Jacky Courtois), Conférences (Philippe Rolland) et Internationale (Jean-Pierre Petit).
A la fi n de son exposé, Daniel nous invite à nous lever pour écouter l’Hymne Rotarien.
Il est 20h30 et le moment est venu de se rassoir pour de bon, afi n de déguster un excellent dîner, préparé et servi, comme l’apéritif, par l’équipe de Nathalie et Christophe Terrasson. Toute l’équipe montera sur l’estrade à la fi n du dîner sous les applaudissements des convives ravis de leur prestation de qualité.
23h00, l’heure de clôture est à peine dépassée quand sonne le signal de la dispersion. Cette soirée rituelle laissera sans doute dans la mémoire des présents le souvenir d’une solennité Rotarienne un peu particulière, en parfait accord avec le cadre exceptionnel qui l’a accueillie. Très bonne nouvelle année Rotarienne à tous.